164 futurs humanitaires sont entrés lundi en formation à Lyon, parrainés par Alain Mérieux.

Par marie, 24/09/2019
Alain Mérieux à la cérémonie de rentrée de la promotion 2019-2020

Alain Mérieux, président de la Fondation Mérieux, a accueilli en parrain la 37e promotion des nouveaux élèves du Centre Bioforce Europe, quinze jours après la rentrée des élèves du centre de Dakar.

« Soyez courageux et ayez l'esprit ouvert ! Il vous faudra de l'éthique et du pragmatisme, alors battez-vous, ayez la flamme ! » a lancé le fils du fondateur de Bioforce au terme d’un discours mobilisateur. Alain Mérieux, 81 ans, dispense tour à tour conseils et anecdotes à une assemblée attentive. L’industriel, président de la fondation qui porte son nom, a fait le déplacement lundi pour venir à la rencontre de ses filleuls, répondre à leurs questions et rappeler ses liens indéfectibles avec Bioforce.

Alain Mérieux à la rentrée de la promo 2019-20 Bioforce à Lyon« J’ai beaucoup d’émotions en voyant ce qu’est devenu Bioforce. Vous vous engagez dans un monde complexe, discontinu et violent, et c’est un véritable acte de générosité. Nous sommes aujourd’hui plus de 7 milliards, l’eau manque à plus d’un milliard d’entre nous, l’urbanisation galopante est non maîtrisée… L’instabilité de ce monde commande de trouver des réponses différentes. » De ses expériences avec la Fondation Mérieux au Mali, en Haïti au lendemain du séisme de 2010, de Beyrouth  ou des camps rohingyas au Bangladesh plus récemment, il tire des enseignements qu’il livre sans note : « Comprenez les pays où vous interviendrez, comprenez leur histoire, leur géographie, leur culture, sinon vous ferez du hors-piste. Ayez considération et respect. Dans tous les pays que j’ai parcourus, j’ai toujours reçu plus que je n’ai donné. Il est inadmissible que nous décidions à la place des gens sur le terrain, c’est le terrain qui donne la réponse ! » Personnalité engagée et combative, il les a exhortés à se montrer « professionnels et compétents, mais aussi courageux physiquement et moralement et surtout apprenez à toujours apprendre ! ». En guise de conclusion, Alain Mérieux a tenu à transmettre un dernier conseil pour leurs futures missions : « 4 points à garder en tête pour vous permettre de faire avancer vos projets : dialoguez, prenez le temps de faire comprendre ce que vous faites, trouvez des appuis et créez-vous des réseaux. »

 

 

Alain Mérieux nous a accordé un entretien dans lequel il revient sur ses engagements et ses liens avec Bioforce.

 

Une grande diversité des origines et des profils

Chaque année, Bioforce accompagne les futurs humanitaires dans la construction de leur engagement humanitaire. Une grande diversité se lit dans les profils de ceux qui suivront tout au long de l'année les formations en logistique, coordination de projet ou ressources humaines et finances. 

A Lyon, la 37e promotion compte ainsi 164 élèves issus de 22 nationalités différentes et de 3 continents (ils sont Nord-Américains, Ukrainiens ou Syriens notamment). Si la parité n'est pas encore partout atteinte dans nos formations au Centre Bioforce Europe - il y a tout de même 46% de femmes tous cursus confondu - ce taux monte à plus de 60% pour la formation coordination de projet et même à 75% en ressources humaines et finances. Une diversité que l'on retrouve aussi dans l'âge des élèves : Bioforce, centre de formation des jeunes de 18 à 56 ans !

 

Date Agenda: 
Mardi 24 sep 2019
Tags: