Conférence "Quelle place pour les soins psychologiques dans l'humanitaire ?"

Par admin, 08/02/2016
Amal est une patiente de MSF vivant au sud d'Hébron. Sa maison a été pillée à plusieurs reprises par les forces israéliennes dans le cadre de la répression suite à l'enlèvement de trois jeunes colons, le 12 juin. Les forces israéliennes ont arrêté deux de ses fils. L'un d'eux a été blessé. © Anna Surinyach/MSF

Conférence le mardi 09 février 2016 - 17h30


Quelle place pour les soins psychologiques dans l'humanitaire ? : L'illustration Palestinienne

Les interventions humanitaires se déroulent auprès de populations qui connaissent ou ont connu des bouleversements majeurs dus à des désastres, produits de l’Homme ou de la nature. L’ensemble de l’existence des humains impliqués en est affecté, notamment leur dimension psychique. La reconnaissance de cette dimension est fondamentale : l’exemple du programme de santé mentale de MSF en Palestine (région de Naplouse) et les questionnements éthiques sous jacents aux pratiques humanitaires. Cette conférence, sera animée par Mélanie Kerlcoh' (MSF).

Lieu de la Conférence : Institut Bioforce - Salle de conférence
41, avenue du 8 mai 1945 - 69200 VENISSIEUX

Avec Médecins Sans Frontières

Les conférenciers : 
Mélanie KERLOC'H : Psychologue Médecins Sans Frontières à Naplouse.
Formée à la psychologie clinique, la psychopathologie et la psychologie interculturelle, Mélanie a travaillé plusieurs années en pédopsychiatrie, dans le secteur médico-social avec des enfants, des adolescents et leur famille, avec des populations en situation de handicap mental avec la médiation du clown-théâtre dans le Lot-et-Garonne. Elle travaille depuis 2 ans et demi avec MSF, essentiellement en Cisjordanie (Palestine) et au Népal à la suite du tremblement de terre de 2015.


A LIRE : Cisjordanie : « le psychisme croqué par la violence », récit d’une psychologue MSF à Naplouse »


 

 

Date Agenda: 
Mardi 9 fév 2016